Vous êtes ici

La production par origine

La production du Groupe SIPH provient de ses plantations propres (38 %)
et des achats effectués auprès des planteurs indépendants (62 %)

Les caoutchoucs produits par SIPH proviennent de 2 origines distinctes :

  • 38 %  produit sur les plantations propres de SIPH
  • 62 %  acheté par SIPH à des planteurs indépendants

Ces deux origines de caoutchouc ne contribuent pas de la même façon aux résultats de SIPH :

  • Avec un coût de production fixe, les caoutchoucs produits en propre jouent un effet de levier économique dans les configurations de  cours élevé,
  • Les caoutchoucs achetés aux planteurs ont un coût proportionnel aux cours : ils jouent donc un effet économique d'amortisseur en cas de cours faibles.
     

 


Le Groupe SIPH est promoteur de l'hévéaculture indépendante

Avec 118 000 Tonnes de caoutchouc achetés aux planteurs indépendants, SIPH contribue activement au développement de l'hévéaculture indépendante.

Le dynamisme des planteurs de Côte d'Ivoire a propulsé ce pays en tête des pays africains producteurs de caoutchouc. Avec environ 30 à 40 % de part de marché en Côte d'Ivoire, le groupe accompagne activement la croissance attendue dans les prochaines années. Les caoutchoucs achetés en Côte d'Ivoire représentent actuellement environ 76,8 % des caoutchoucs achetés par le groupe SIPH.

Au Ghana, le projet "Rubber Outgrowers Unit" (ROU)  fournit assistance technique et matériel végétal de qualité aux planteurs indépendants. Le financement de ce projet est assuré notamment par L'Agence Française de Developpement (AFD) et de Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) . 

Le projet global de la phase V qui portait sur 7.000 hectares est achevé.
 
Projet « self financed » GREL continue de founir des plants et de l'assistance technique à des planteurs indépendants qui autofinancent leur investissement.

Actuellement de l'ordre de plus de 14.000 tonnes/an, les productions des planteurs indépendants Ghanéens atteindront 50 000 tonnes en 2020. 

Les achats de caoutchoucs effectués au Nigéria et Libéria sont actuellement encore peu significatifs pour le groupe.
 



Production propre  : 73 000 Tonnes en 2015 

43 % de la production propre réalisée par SIPH provient de Côte d'Ivoire.

Côte d'Ivoire:

SAPH étant la plus ancienne des plantations, celles-ci ont atteint un équilibre de maturité avec une production annuelle de 31.157 tonnes.

Ghana:

En cours de réhabilitation depuis 1993, la production actuelle (de l'ordre de 15.557 tonnes) atteindra 20.000 tonnes en 2020 pour se stabiliser à 45.000 tonnes en 2030.

Nigeria:

Pour l'essentiel, ces plantations avaient été réhabilitées par Michelin lors de l'apport à SIPH en 2006. La production actuelle de 21.699 tonnes augmentera régulièrement pour dépasser les 30.000 tonnes dans dix ans.

Libéria:

La production actuelle de 4.610 tonnes devrait se maintenir sur les 20 ans nécessaires à la réhabilitation complète de la plantation. 

SIPH a une politique patrimoniale de renouvellement.

 

Extensions de terrains plantés possibles

Outre les renouvellements de plantations, SIPH recherche activement des terres nouvelles pour étendre le verger existant.

Des terrains complémentaires ont été obtenus au Ghana et  au Nigeria, et sont en cours de planting depuis 3 ans.

Au Liberia, une concession signée avec l'Etat permettra au groupe de disposer d'un potentiel de 35 000 hectares 
 

  •  5 809 ha sont actuellement plantés en hévéas, à réhabiliter progressivement
  • 24 191 ha seront disponibles pour réaliser des extensions des plantations propres
  •  5 000 ha seront consacrés à l’hévéaculture paysanne 

Site construit par ImageVector en conformité avec les préconisations MiddleNext Conditions d'utilisation